Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



mercredi 25 décembre 2019

Doigts de lumière


L’épure d'un ciel d'azur
La promesse de sa morsure

Les ombres qui prolifèrent
et dansent en ronde

Les saccades de l'espace nocturne
balafré de zébrures

Les étincelles arrachées aux ténèbres
L'aura dans l'ouverture

Tous les éclats de notre monde
- la puissance du jour, son jeu de couleurs sur les matières
Le règne du noir accoucheur de lumières -
En un isthme, notre fortune,
Celui de la Présence commune

dimanche 1 décembre 2019

Noir Lumière, noir Soulages

Le ciel qui s'illumine une dernière fois
Le grand artifice cérébral,
Post extinction des fonctions vitales

Tout un monde de connexions,
de force de création,
De ravages et de prières
dans l'habitacle qui fait de nous
Des êtres éphémères,
Retourne dans le noir
-Noir Lumière, noir Soulages-
Là où s'étend la présence constellée
Qu'on portait en soi comme une stèle.





dimanche 17 novembre 2019

***

Je déposerai à la mer
Ce que j'ai pu être autrefois
Laisserai sur le sable
Une trace qui s'effacera
Prête à disparaître

Ce qu'exige la Loi.

mercredi 6 novembre 2019

***

D'une vie au mitan
Portée par le courant,
Bousculée dans la lumière
L'urgence de dire, de faire
La focale élargie
Le vif de la ligne
Dans le fécond réel.


mardi 22 octobre 2019

Sort réservé


La ligne de mort, 
l'effondrement que provoque sa course,
suit son chemin dans la forêt intérieure.

Un soir, toutes les permissions seront supprimées
et l'île sera submergée, confiée à la mémoire.


samedi 19 octobre 2019

mercredi 16 octobre 2019

C 189



C 188









Intus

Dans l'architecture mentale,
Des motifs, là pour dire quelque chose.
De petites choses
Murmurées à l'intérieur
Que l'on souffle au travers des mots
Sur la feuille pâle qui danse
Ou qu'on garde dans le coeur
Et qui se diffusent dans l'eau
De notre fond abyssal
Telle la flamboyance
Des arbres et d'un ciel coloré haut
Dans l'étendue des eaux.



samedi 12 octobre 2019

Vrille

L'animal terré,
Terré en soi
échappant aux lois
de la raison
De la raison
dotée en soi
Le soi abritant
Son autre,
son autre sauvage
Celui qu'on cherche
A taire, qui louvoie

L'être en hélice
Visant l'équilibre
Auquel il s'emploie

dimanche 29 septembre 2019

Vers unis

Des catastrophes à répétition
L'inconnue matière

La topographie éclatée
D'autres lumières

D'un sang qui revient toujours
La filandreuse matière

La présence au monde
Jusqu'aux ovaires

Comme une célébration du mystère

dimanche 15 septembre 2019

Bacon

De la brutalité des formes
La dysmorphie
L'agonie de l'espace
Une autre géométrie
D'où s'échappe
De façon volatile
Le contenu des carpelles
Engeance, processus de vie
Atterri à la surface
En éclats de couleurs
Sporifiques
Et dont l'étendue cerne
Une vision allégorique.

vendredi 16 août 2019

En une fraction


Une fraction de seconde
Accepter la flottaison
De mon être

Capter la foule
Son "je ne sais quoi"
D'horizontal
Le manteau d'abondance

Saisir l'ouvrage
Si infini
de la nature
En éveil, en dormance

Puis revenir au monde
Dans la verticalité
De mon être


jeudi 1 août 2019

De notre espèce

Dans le paysage,
L'Homme.
Sa verticalité
Vacillante.
Petite cathédrale
en cours d'effondrement.
Qu'on oubliera.
Comme une nécessité.
Pour mieux se redresser
A la lumière de ses ossements.



vendredi 12 juillet 2019

Vénérables jonctions


Dans l'opacité d'une langue plurielle
Les sillons, les nervures creusées,
Les griffes laissées dans le ciel
L'étrange et mystérieuse traversée
-Au delà de la cime, au profond de la terre-
D'une main dans ma folle chevelure
D'où s'échappe le chant intense
Des mers que je porte en moi.

Un essaim de mille langues,
Volatil, se répand dans l'air
Mille oiseaux survolent dans l'azur
Ma forêt, habitée
De ceux qui m'ont précédée.
Replantée, enroulée malgré moi
Dans le coeur de mes hôtes d'autrefois,
La descendance

dimanche 23 juin 2019

In oculus

Dans la coupole vitreuse,
L'ombre projetée
Du coeur constellé
De mystères profonds,

Toute la beauté du monde
Et la pestilence de nos actions
Rien d'autre que nous-mêmes
Futur présent hier