Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



samedi 31 octobre 2015

Syncope

Entre ce qui viendra
Et l'avant de notre venue:
La syncope
L' Enfer ou le rêve éphémère
Connus.
Possible paradis qui sera perdu

vendredi 30 octobre 2015

B&W 72




B&W 71











B&W 70








Intimes du cosmos

Petits points
Submergés par les flots
De nos humeurs tumultueuses
Qui s'écoulent et qui forment
Des voies de sang et d'eau

Petits points
Engloutis dans un ordre sans fond
Couchés sous la courbe du disque
Autour duquel nous tournons

Petits points
Perdus nous dormons
Dans cette mer flanquée d'étoiles
Dans ce temple noir
Immense, effrayant et beau

jeudi 29 octobre 2015

L'Être pendulaire

Le temps qui tremble
Et l'espace qui s'emplit
Mouvement double
Que le chant intime
L'éclat de voix
Le chuchotement
Une symphonie
Orchestrent
Dans nos cathédrales
De chair et d'esprit

mardi 27 octobre 2015

L'écho d'un vers 20 LE PETIT CABINET DES CURIOSITES 22.10.2015 Radio U Texte lu de l'architecte Le Corbusier. Habillage sonore: Greg Bod

https://www.mixcloud.com/carol-delage/le-corbusier/

https://www.mixcloud.com/gregbod/le-petit-cabinet-des-curiosites-22102015/

C 30

Mon secours


[ La poésie cette dentelle de mots qui a su envahir cet espace en sursis, en déréliction;  ce cœur piétiné fatigué de la vie, et qui s'étire en ignorant les limites de ma peau [ +∞

dimanche 25 octobre 2015

De l'inconscient

Un pays dévasté
En floraison
La fonte du cadran
La fin des saisons
Et sur la plaque la fissure
Ce qui était terré en soi
Revenant à la figure

...

Mourir et alors?
Le verre se brise bien
Et les feuilles s'effondrent
Dans le jardin
 

mercredi 21 octobre 2015

Hieros & Phanios

Sauver la fleur
Du sol éventré
Surgissante agonisante
Cendrée
Que la foule
Sans cesse métamorphosée
Piétine
Sans comprendre
Qu'elle porte en elle
Une part du sacré

https://www.youtube.com/watch?v=J7u9x50GGGs

mardi 20 octobre 2015

L'innommé

Dans l'angle
L'immensité
Lumineuse
Renversée
Sous le pire
Soufflée
Par l'éternité

Pour quel motif?
Et combien de condamnés?

dimanche 18 octobre 2015

▅ 4

Il n'existe qu'un silence
Et il s'oppose à la vie
Au bruissement incessant
Qu'on peut exhaler à l'envi

Alors crie !

samedi 17 octobre 2015

Crash

A force de pas sur les marches érodées
Les gonds de la porte ont fini par sauter

Projection et éclats dans le mur
Un je défiguré. L'oeuvre des fissures

Le timing est écourté, les heures sont comptées
La mort dans le sillage, les dommages encaissés

mercredi 14 octobre 2015

Phrasé


De la partition noircie
D'un chemin de terre démoli
De la nuit fissurée
Voir naître et s'étoffer
La parole indomptée
Celle qui germait en secret
Et qui, à maturité,
Trace le canevas de la pensée

samedi 10 octobre 2015

Doherty

Abattre
Les murs
Briser
La perspective
Avaler
Les nuées
Toucher
La cime étoilée

Ego surdimensionné
Rapports viciés
Pas savoir gérer

Chuter
De très haut
Se fracasser
Les os
Se ramasser
Coller
Les morceaux
Depuis le caniveau

Continuer
Plus humain que jamais




jeudi 8 octobre 2015

B&W 68

Entre

Entre les pas lourds de l'ennui
Qui allongent le temps
Et enfoncent dans la nuit

Et les ailes puissantes du désir 
Qui subliment les actes
Et transfigurent le devenir

Je me fracasse ou butine
Ramassant le temps
Lavant sans cesse l'origine

mardi 6 octobre 2015

dimanche 4 octobre 2015

samedi 3 octobre 2015

Au jour déclinant

Dans le regard, la théorie
Des couleurs endormies
Une silhouette détourée
De nuages drapée
Et posés sur mes doigts
Qui deviennent des bras
Des oiseaux en pléthore
Pour conjurer la mort