Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



samedi 18 juillet 2020

Avant l'après


A quelques étapes du déclin
Avant que le nom ne s'évapore
Que le corps d'état s'efface
Qu'il ne reste que lumière étirée
Aussi longtemps que le souvenir,
Ici-bas, puisse perdurer.

Avant de retourner aux structures
Complexes de l'immensité
A la géométrie si peu contrariée
Aux circonférences changeantes
Au gré des avancées.

Continuer, vivre.


lundi 6 juillet 2020

Tirée du néant

La face inondée de soleil
Faire et défaire
Sans cesse
Notre rapport au monde

Se fondre dans la forêt
Des solitudes
Comme une étoile
dans la matière nuit

Et de dérives en dérives
Propager telle une maladie
La parole de l'imaginaire
La force créatrice

Contre la puissance des ratios
Sur nos vies