Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



dimanche 29 novembre 2015

C 33



B&W 81





Le sang et le cyan de la gnose


Le pâle tableau d'un ciel rose
Que les dernières lueurs arrosent
Virant doucement quand la nuit se pose
Au bleu crépusculaire de la métamorphose
Les pommettes creusées le teint vitreux la cyanose
Le récit qui s'achève la loi qui s'impose

samedi 28 novembre 2015

Chaos compressé

Depuis la chute des illusions
Le fracas du noir
L'incertitude des lignes
Les lueurs du désespoir

Des souvenirs et des rêves bouleversés
S'invitant par bouffées
En lettres vacillantes déployées

dimanche 22 novembre 2015

Dans le principe et par l'action

Du drap souillé de blessures
-Temoin de la pureté, de l'innocence
A quoi la haine fait injure-
S'écoule dans la peine
Une rivière de pleurs et de sang
Cause et conséquence
Des politiques qui nous mènent

Il est grand temps
De cesser l'erreur
D'invoquer les oiseaux
De faire chanter la voie du coeur
D'en faire notre raison
De redonner, à nos frères
Le goût du beau
A l'art, à l'éducation
Valeur première
Dans le principe et par l'action

dimanche 15 novembre 2015

Jusqu'à la victoire...et même après

Je n'ai pas pleuré je n'ai pas hurlé
Je n'ai pas eu peur
J'ai écouté l'horreur
Je suis sortie j'ai bu et ri
Tout le contraire
De ce qu ils aimeraient
Qu' on s'interdise 
Moi, je leur ferai la guerre
À ma manière
À coups de pinceaux
D'histoire et de poésie
D'art et de livres
J'ouvrirai le cœur et l'esprit
Des enfants qu'on me confie

jeudi 12 novembre 2015

Opposites impressions

Reliques conservées

Strass du passé

Images désuètes

Archives muettes

Souvenirs vivaces

Émotions et traces 

Mémoire constellée

Paysage planté

mardi 10 novembre 2015

Retour programmé

La distance désépaissit
Lentement je reviens
D'où j'avais surgi

Me perdant dans un tourbillon
D'images plus ou moins précises
Écrivant les dernières phrases
Prononçant des mots qui s'épuisent

Tout cela et pourtant rien
Avant le chant de la nuit

samedi 7 novembre 2015

dimanche 1 novembre 2015

De corps et d'esprit

Mon corps est là
En épaisseur
En mutation
Signifiant
Le poids des saisons
Mon corps est là
En dichotomie:
Matière de vie
Et forme qui dépérit