Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



samedi 30 janvier 2016

Bowie


Il n'y aura
Que du soleil
Sur sa mort
Et le tracé d'un météor
En lettres blanches 
Dans le décor

dimanche 24 janvier 2016

Créa 6





Créa 5



Méta

Au-delà de la limite
Du point cerné 
Entre deux fleuves

De la ligne couchée
De sa fuite
Là où les mots pleuvent

Du bloc d'argile
Au grain, à l'ivraie

Du préexistant
Au monde établi
Et après

La volonté
Cet écrit
Indestructible,
Omniprésent
A jamais

mercredi 13 janvier 2016

A nos yeux dérobé

Ce fil éclairé, à nos yeux dérobé
Spirale des possibles
Des combinaisons programmées
Trame entre abstraction et réalité

samedi 9 janvier 2016

...

Le flottement
Dans la parenthèse de chair et de pensée

En transparence


En traits délicats
Sculpter le silence.
Entre maints éclats,
En transparence
Voir des formes qui se déploient
Et, en arborescence, 
Des lettres- clés, des mots- rois
Filigranes de ma conscience.

vendredi 1 janvier 2016

Bon an, mal an


Bons ou mauvais toujours partant
D'un point à son extrême l'opposant,
Les enfants du temps traversent - bon an, mal an -
La longueur des jours, le conditionnel segment.