Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



samedi 26 décembre 2015

...

Actes et pensées
En autant de contraires déclinés:
Limon du fait humain

Eau de vie


L'eau qui glisse entre les bornes
La tombée des chiffres, le code

Le flux des lettres qui s'écoulent des doigts
Leur danse folle dans le ciel qui flamboie

Clapotis, signes et secret que chacun porte en soi

lundi 21 décembre 2015

Quelque chose

Quelque chose d'immémorial, de planté en moi
Et qui me bouscule et me fait peur à la fois
L'impression que je bascule parfois

Le temps tout à coup s'accélère
Les valeurs tournoient
Les nuages s'amoncellent
Et virent au noir

Quelque chose d'immémorial, de planté en moi
Et qui me bouscule et me fait peur à la fois
L'impression que je bascule parfois

jeudi 17 décembre 2015

B&W 82





Jugement, avant dernier

La réalité acte sans faute
La parole fracassée
Les certitudes bouleversées
Le déclin de la terre amorcé,
Perpétré par ses hôtes.

mercredi 16 décembre 2015

Frôlement


Deux grands yeux de solitude rivés
Sur les étoiles déjà bien hautes 

Doigt tendu vers la voûte constellée
Effacer une à une les fautes

Bouche ouverte sur un cri réprimé
Quand le rêve caressé sursaute

dimanche 13 décembre 2015

Doloroso

La douleur intime
L'increvable fantôme
Toujours suspendu à la corde
Toujours qui s'immisce
Écourtant la fleur à chaque reprise

lundi 7 décembre 2015

Rémanence


Des étincelles 
En nombre inconcevable 
En force
En fils d'or
En cercles concentriques
En brisures multiples
Enfouies dans les écorces
Dispersées dans l'air
L'eau et la poussière 
Et de leur chute, les fragments
Étendus de la tombe au firmament

dimanche 6 décembre 2015

Entre deux faits

Des flots sans fin à la source tarie
De la naissance au point d'arrêt prédéfini
Et du prélude à l'épilogue fini
N'être que phénomène entre deux faits bien établis

mardi 1 décembre 2015

...


Où est cette main émergeant des décombres
Qui
Calmera les flots 
De ce coeur chargé de sanglots?

dimanche 29 novembre 2015

C 33



B&W 81





Le sang et le cyan de la gnose


Le pâle tableau d'un ciel rose
Que les dernières lueurs arrosent
Virant doucement quand la nuit se pose
Au bleu crépusculaire de la métamorphose
Les pommettes creusées le teint vitreux la cyanose
Le récit qui s'achève la loi qui s'impose

samedi 28 novembre 2015

Chaos compressé

Depuis la chute des illusions
Le fracas du noir
L'incertitude des lignes
Les lueurs du désespoir

Des souvenirs et des rêves bouleversés
S'invitant par bouffées
En lettres vacillantes déployées

dimanche 22 novembre 2015

Dans le principe et par l'action

Du drap souillé de blessures
-Temoin de la pureté, de l'innocence
A quoi la haine fait injure-
S'écoule dans la peine
Une rivière de pleurs et de sang
Cause et conséquence
Des politiques qui nous mènent

Il est grand temps
De cesser l'erreur
D'invoquer les oiseaux
De faire chanter la voie du coeur
D'en faire notre raison
De redonner, à nos frères
Le goût du beau
A l'art, à l'éducation
Valeur première
Dans le principe et par l'action

dimanche 15 novembre 2015

Jusqu'à la victoire...et même après

Je n'ai pas pleuré je n'ai pas hurlé
Je n'ai pas eu peur
J'ai écouté l'horreur
Je suis sortie j'ai bu et ri
Tout le contraire
De ce qu ils aimeraient
Qu' on s'interdise 
Moi, je leur ferai la guerre
À ma manière
À coups de pinceaux
D'histoire et de poésie
D'art et de livres
J'ouvrirai le cœur et l'esprit
Des enfants qu'on me confie

jeudi 12 novembre 2015

Opposites impressions

Reliques conservées

Strass du passé

Images désuètes

Archives muettes

Souvenirs vivaces

Émotions et traces 

Mémoire constellée

Paysage planté

mardi 10 novembre 2015

Retour programmé

La distance désépaissit
Lentement je reviens
D'où j'avais surgi

Me perdant dans un tourbillon
D'images plus ou moins précises
Écrivant les dernières phrases
Prononçant des mots qui s'épuisent

Tout cela et pourtant rien
Avant le chant de la nuit

samedi 7 novembre 2015

dimanche 1 novembre 2015

De corps et d'esprit

Mon corps est là
En épaisseur
En mutation
Signifiant
Le poids des saisons
Mon corps est là
En dichotomie:
Matière de vie
Et forme qui dépérit

samedi 31 octobre 2015

Syncope

Entre ce qui viendra
Et l'avant de notre venue:
La syncope
L' Enfer ou le rêve éphémère
Connus.
Possible paradis qui sera perdu

vendredi 30 octobre 2015

B&W 72




B&W 71











B&W 70








Intimes du cosmos

Petits points
Submergés par les flots
De nos humeurs tumultueuses
Qui s'écoulent et qui forment
Des voies de sang et d'eau

Petits points
Engloutis dans un ordre sans fond
Couchés sous la courbe du disque
Autour duquel nous tournons

Petits points
Perdus nous dormons
Dans cette mer flanquée d'étoiles
Dans ce temple noir
Immense, effrayant et beau

jeudi 29 octobre 2015

L'Être pendulaire

Le temps qui tremble
Et l'espace qui s'emplit
Mouvement double
Que le chant intime
L'éclat de voix
Le chuchotement
Une symphonie
Orchestrent
Dans nos cathédrales
De chair et d'esprit

mardi 27 octobre 2015

L'écho d'un vers 20 LE PETIT CABINET DES CURIOSITES 22.10.2015 Radio U Texte lu de l'architecte Le Corbusier. Habillage sonore: Greg Bod

https://www.mixcloud.com/carol-delage/le-corbusier/

https://www.mixcloud.com/gregbod/le-petit-cabinet-des-curiosites-22102015/

C 30

Mon secours


[ La poésie cette dentelle de mots qui a su envahir cet espace en sursis, en déréliction;  ce cœur piétiné fatigué de la vie, et qui s'étire en ignorant les limites de ma peau [ +∞