Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



mercredi 29 avril 2015

Angle de vie (ou du propos poétique sur la photographie)

Du Dialogue
- Entre lumière et
Obscurité
Courbes et
verticalité
Matières et
Couleurs captées -
De l'objet
photographique
Cadré
Surgit
- Selon la perspective,
Selon l'échelle optées -
Une autre dimension
D'une même réalité
Dans laquelle
On reprend pied
Différemment ou
Plus pleinement
Puisqu'un angle
De vie
A été adopté.

B&W 37








mardi 28 avril 2015

Vers la nuit

Aux lisières de la ville
Territoire des solitudes
Électriques
À l'heure où lentement
Se déplie la nuit
Couleurs et matières
Fusionnent et offrent
À chaque cillement
Des mondes imprévus
Au bord de l'effacement.

lundi 27 avril 2015

C15


B&W 36





Après le retrait

Les silhouettes
Découpées
Confinées
Dans l'aire
Éventée
Transforment
L'espace
Ainsi chargé
D' ombres
Enroulées
En cerceaux
D'eau
Colorés  -
Paysage
Qui s'effondre
Après que la mer
Se soit retirée

mercredi 22 avril 2015

Le cours de l'âge

Une mosaïque de fleurs
Couchées sur ma peau
Un drap de beauté
Dont je touche le bord
Une allée de figures
Révérées mais sans nom
Que la ligne d'un fleuve
Sédimente et partage
Des jardins concentriques
Tatoués aux sanglots
Des tours de pensées
Compilées que j'effleure

lundi 13 avril 2015

Dimension explorée


Là dans le territoire du vide
Domaine des lignes sobres
Du noir et du blanc
Fragment de l'infini
Où mes pensées serpentent
Le jour se fait très court 
Et la nuit profonde
Moment où je cale mon pouls
Au frémissement du monde

samedi 11 avril 2015

A propos de la poésie


Toujours debout tout au long du cycle sans cesse recommançant, la poésie est à chaque tournant.

Comme quand

Sur le toit
Une femme attend 
Ses cheveux d'argent
Dansent au gré du vent
Doigts entrelacés
Debout elle attend
Comme quand autrefois
Elle portait un enfant

vendredi 3 avril 2015

B&W 30

Matin velours

Sous le couvert fluide
D'un ciel perforé

Les contrées liquides
Doucement diluées
Aux confins
Maintes fois imprimés

Émergent trempées
Dans la traîne de velours
D'une nuit qui s'éteint
Dans les bras d'un autre jour
En refrain