Être poète n'est pas une ambition que j'aie, c'est ma manière à moi d'être seul. Fernando Pessoa

Tout corps opaque rayonne de sa propre image - dégage sa propre image - en tout l'air ambiant. Alix Cléo Roubaud

J'avais envie de poésie et de tendresse parce que le monde en manque cruellement. La vraie pertinence aujourd'hui, c'est de révéler la poésie qui est en nous. Bartabas


Dans Le cabinet des curiosités sur Radio U;
chroniques - L'écho d'un vers - L'instant du dernier mot.

Publications dans les revues Web:
https://larevuedesressources.org/_carol-delage,3069_.html
https://www.cequireste.fr/category/auteurs/carol-delage/

Exposition personnelle de photographies - Derrière la vitre - à L'étiquette Paris 4, avril-mai 2017.

https://www.eurydemaornataeditions.com/copie-de-revue-ornata-6
http://www.dechargelarevue.com/La-Revue-Ornata-no-6.html

Exposition d'une photographie à L'Atelier des Vertus Paris 3, dans le cadre du lancement de la revue 6 Ornata, événement associé aux manifestations du Printemps des poètes.

Exposition collective de photographies à L'Atelier des Vertus, 21 /12/19 pour la fête du solstice d'hiver.

Exposition personnelle de photographies - La frontière - à l'Atelier des vertus le 14 mars 2020.

Publications de poèmes et de recueils chez Les Cosaques Des Frontières:
Recueils "Jusqu'à la lie" avril 2020
& "Une mesure du monde" 1er août 2020 https://lescosaquesdesfrontieres.com/category/carol-delage/


Site web enregistré à la Bnf



samedi 30 janvier 2021

dimanche 24 janvier 2021

C 333


 

C 332





 

Haïkus 8


Le tracas, l'ennui

D'un présent sans mémoire.

Défaire et bâtir. 



Tous les possibles

Sur le continent humain.

Autant de désirs.



Ancrés dans le réel

Nous touchons, par la pensée,

D'un doigt, les astres.



La trace laissée

Après la décadence.

Quelque part, par là.




 

dimanche 17 janvier 2021

Moi tragique


Ce n'est pas comme si

Je nageais

Entre les pierres de feux édifices

Pas comme si

Je marchais

Sur le glissant asphalte des moult vices

Comme si

Nos misères écrasaient ma poitrine

C'est bien plus, au cœur de mon moi tragique




lundi 11 janvier 2021

Haïkus 7



Nous, grains dispersés

Tombés du grand ciel igné,

Sur Terre germés.



Éclats d'étoiles

En ricochets infinis.

Beauté du Cosmos





dimanche 3 janvier 2021

Haïkus 6



Ans des bourrasques.

Mains dans le gris des cheveux.

Voir venir l'hiver.


 

 Froid pressentiment.

 L'angoisse écrasante

 Des jours d'urgence  


 

 Attendre et voir

 La nuit qui n'en finit pas.

 Le souffle du mourant.